Un gouvernement du NPD investira dans Radio-Canada

Un gouvernement du NPD annulera les compressions des conservateurs à Radio-Canada, ce qui donnera plus de 100M$ à l’organisation pour sauver non seulement sa programmation locale, mais aussi ses actifs.

Le NPD a écrit au PDG de Radio-Canada, Hubert Lacroix, pour lui demander d'annuler la décision de vendre les actifs du diffuseur public, qui est le résultat de deux décennies de compressions libérales et conservatrices. Cette décision aurait des conséquences irréversibles. 

« Le NPD vous exhorte de suspendre la décision de vendre les actifs de Radio-Canada et à garder espoir pour un avenir meilleur qui pourrait venir aussitôt que dans quelques semaines. Cette décision irréversible concernant les actifs de Radio-Canada pourrait avoir des conséquences dévastatrices sur l’avenir de la société d’État », a écrit le NPD dans la lettre.

Le NPD inaugurera une nouvelle ère d’innovation, d’indépendance et de stabilité pour le radiodiffuseur public du Canada.

Les gouvernements successifs des libéraux et des conservateurs ont tour à tour imposé des compressions à Radio-Canada. Les libéraux ont d’abord imposé des compressions de 415 millions $, puis les conservateurs ont aggravé la situation en imposant des compressions de 115 millions $.

« Un gouvernement du NPD dirigé par Thomas Mulcair annulera les compressions de 115 millions $ des conservateurs et offrira enfin à Radio-Canada un financement durable, stable et prévisible. Nous inaugurerons une nouvelle ère d’innovation, d’indépendance et de stabilité pour le radiodiffuseur public du Canada. »