Radio-Canada, on y tient!

radio-canada-rectangle.jpg

Et voilà, les suppressions annoncées au printemps passé par CBC/Radio-Canada sont officiellement amorcées: près de 400 postes seront abolis d'ici le 31 mars prochain. Non seulement des centaines de personnes perdront leurs emplois, mais le costumier de Radio-Canada devra également fermer ses portes, obligeant la fin d'un univers culturel. 

Notre diffuseur public a subi une ronde de compressions budgétaires de 130 millions de dollars au cours de la dernière année, ce qui met sérieusement en péril sa capacité à remplir son mandat partout au pays. Depuis 2012, les Conservateurs ont imposé des réductions massives de 115 millions de dollars sur trois ans. 

Depuis qu’ils sont au pouvoir, les conservateurs ont Radio-Canada dans leur ligne de tir. Lors d'une entrevue sur les ondes de la radio FM93, Stephen Harper a bien démontré son aversion pour Radio-Canada en déclarant que beaucoup de ses employés détestaient les valeurs que portent les conservateurs. Ces attaques idéologiques fragilisent sans cesse  notre diffuseur public, c'est déplorable! 

Nous demandons au gouvernement du Canada de mettre un terme aux attaques contre Radio-Canada et de garantir un financement stable, pluriannuel et adéquat pour notre diffuseur public afin qu’il puisse assurer son mandat pour tous, dans toutes les régions du pays.

129 votre appuis

Est-ce que vous signez?









104 réactions

  • Que Radio-Canada rest notre Watchdog; notre agent de la démocratie !
  • J’appuie Radio-Canada, car j’y tiens et ce depuis très longtemps.
  • Il est urgent que le gouvernement fédéral, tous partis politiques confondus, assure une véritable autonomie financière à Radio-Canada comme diffuseur public essentiel à la démocratie canadienne.