Logement abordable

logement-abordable.jpg

Avec un financement adéquat du logement social, nous permettrons aux familles de rester dans leur quartier et nous conserverons la mixité sociale de nos communautés.

Le gouvernement conservateur coupe, par attrition, plusieurs millions de dollars par année en refusant de réinvestir dans le financement du logement social. Dans certains cas, les loyers des personnes vivant dans des logements sociaux pourraient augmenter de 200$, 300$ voire 500$ par mois. Cette situation poussera de nombreuses personnes vers une plus grande précarité. Comment les personnes les plus démunies de Rosemont-La Petite-Patrie feront face à la situation ? Elles seront très probablement obligées de quitter le quartier, leur école, leur commerce et leur voisinage.

D’ici 2030, c’est 1,7 milliard $ qui seront retirés du financement du logement social, un montant qui équivaut à 85% du budget fédéral en habitation.

Pour assurer un logement décent à tous, le NPD demande :

- Que le droit de l'individu à un logement adéquat, à un prix raisonnable et sans obstacles injustifiés soit inclus dans la Déclaration canadienne des droits.

- Que le gouvernement fédéral maintienne le montant total de 1,7 milliard $ par an au logement social.

Au NPD nous savons qu’il est possible de faire plus.

Who's signing

Allez-vous signer?


5 réactions