Les libéraux refusent de rétablir le credit d’impôt pour les fonds de travailleurs dès 2016

OTTAWA — À la Chambre des communes aujourd’hui, le NPD a demandé au gouvernement libéral s’il allait restaurer rapidement le crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs. 

Le gouvernement a déclaré qu’il ne comptait pas le rétablir avant la fin de l’année et qu’il attendrait les consultations prébudgétaires avant de prendre une décision. Pourtant, lors de la campagne électorale, le premier ministre, Justin Trudeau, avait promis de rétablir immédiatement le crédit d'impôt applicable aux fonds comme le Fonds de solidarité FTQ et le Fondaction CSN.

« Il n’y a rien dans le plan fiscal du ministre des Finances qui nous indique qu’ils rétabliront le crédit d’impôt, et nous n’avons rien appris de plus aujourd’hui, a déclaré le lieutenant du NPD au Québec, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie). Cela veut dire que le 1er janvier prochain, ceux qui veulent épargner pour leur retraite seront pénalisés. Malheureusement, c’est principalement les Québécois qui en paieront le prix. »

Les fonds de travailleurs sont particulièrement populaires au Québec. Ils sont un moteur économique et créent des milliers d’emplois.

« Nous avons l’occasion de régler ça tout de suite et d’aider des milliers de personnes à épargner pour leur retraite. La population sera déçue d’apprendre que les libéraux ne respecteront pas leur promesse », a ajouté M. Boulerice.