Les conservateurs s'en prennent encore une fois aux travailleurs et travailleuses!

Le député conservateur Blaine Calkins a déposé le projet de loi C-525 qui vise à restreindre la capacité des travailleurs et travailleuses à s’organiser et se doter d'un syndicat.

Le projet de loi C-525, tout comme le projet de loi C-377, dévoile clairement la stratégie économique des conservateurs basée sur des emplois mal rémunérés et des travailleurs et travailleuses à la merci des employeurs.

Les faits saillants du projet de loi sont :

 Une augmentation substantielle du nombre de cartes de membre à signer afin de mettre en branle le processus d'adhésion syndicale.

 Forcer un vote obligatoire, ce qui laissera les travailleurs et travailleuses à la merci de l'influence, des menaces, et de l'intimidation des employeurs.

 Une majorité absolue d’employés qui veulent adhérer et non pas simplement ceux qui participent au vote.

Au NPD, nous croyons que les travailleurs et travailleuses ont le droit d'adhérer librement et sans entrave à un syndicat. Nous croyons qu'ils devraient être encouragés à se regrouper pour améliorer leurs conditions de travail et non pas être laissés à eux-mêmes, comme le pensent les conservateurs. Au NPD, nous croyons en la démocratie dans les milieux de travail. Nous croyons aussi fermement aux bénéfices de la négociation collective pour les employés et nos communautés.

Pour signez la pétition à propos du projet de loi C-525, cliquez ici.

Pour lire le projet de loi, cliquez ici