Les conservateurs gardent des millions dans leurs coffres au lieu d’aider les entrepreneurs du Québec

Conference_de_presse_economie_locale.jpg

Devant le recul de l’emploi au Québec et le climat d’incertitude économique qui règne actuellement, le NPD est consterné de découvrir que le gouvernement conservateur a préféré laisser des millions de dollars dédiés à la création d’emploi dans les coffres, plutôt que de les investir. 

Le NPD a découvert qu’entre 2010 et 2014, le ministre de l’Agence de développement économique du Canada (DÉC) pour les régions du Québec, Denis Lebel, a laissé 130 millions de dollars des budgets disponibles dormir dans les coffres.  

«DÉC a pour mandat d’appuyer la création d’emplois. Seulement en 2013-14, c’est 38,5 millions des sommes disponibles au budget de DÉC qui sont restées inutilisées! Je demande au ministre d’investir au Québec les sommes allouées par le Parlement pour l’exercice budgétaire qui se termine, au lieu de se servir de ces sommes pour enjoliver leur bilan budgétaire en avril prochain. Les économies de toutes nos régions en ont besoin», a déclaré le porte-parole de DÉC pour les régions du Québec, François Lapointe.

Les organismes de proximité comme les Corporations de développement économique communautaire (CDEC), les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et les Centre d’aide aux entreprises (CAE) comptent sur les sommes octroyées par l’Agence pour aider au développement économique et rehausser le niveau de vie des Québécois. 

 «Nous savons que chaque année, les conservateurs laissent des sommes votées par le Parlement à ne rien faire dans les coffres. Cette austérité détournée fait du tort à nos jeunes entrepreneurs et à la création d’emploi», estime le porte-parole en matière de travail, Alexandre Boulerice (Rosemont – La Petite-Patrie). 

«Le ministre a abdiqué ses responsabilités envers les Québécois et l’économie et pour quoi faire? Combattre le déficit à tout prix et financer des initiatives favorisant seulement les plus riches. Le ministre doit s’engager à utiliser toutes les sommes disponibles pour favoriser le développement économique», a pour sa part ajouté la députée Hélène Laverdière (Laurier – Sainte-Marie).

Vous pouvez signer notre pétition pour demander au Ministre Lebel de soutenir le développement économique local: http://www.jappuie-boulerice.org/donnons_a_nos_entreprises_l_argent_qu_elles_meritent