Les conservateurs doivent cesser leurs attaques contre les sans-emplois

Le NPD continue de faire pression sur le gouvernement conservateur pour qu’il annule les changements dévastateurs apportés au programme de l’assurance-emploi et a consacré sa journée de l’opposition mardi à cette importante question.

À la lumière des informations inquiétantes révélées aujourd’hui concernant les quotas de prestations à couper auxquels sont assujettis les fonctionnaires de Service Canada, il est urgent de lutter contre ces attaques impitoyables envers les prestataires honnêtes.

La porte-parole en matière d’assurance-emploi, Anne-Marie Day, a déposé la motion suivante :

« Que cette Chambre demande au gouvernement d’annuler les changements dévastateurs qu’il a apportés au programme d'assurance-emploi qui ont pour effet de réduire l’accès aux prestations, de faire baisser les salaires, de pousser les Canadiens vulnérables vers la pauvreté et de transférer aux provinces des coûts supplémentaires; et qu'elle lui demande de rétablir le projet pilote des cinq semaines supplémentaires pour éviter le « trou noir » de l’insécurité financière auquel font face les travailleurs des industries saisonnières et les économies régionales qui dépendent d'eux. »

Pétition au gouvernement du Canada

Nous nous opposons aux dispositions législatives contenues dans la Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 29 mars 2012 et mettant en œuvre d’autres mesures (ancien projet de loi C-38) qui portent sur le pouvoir de définition d’un « emploi convenable », le pouvoir de définition de « démarche habituelle et raisonnable pour trouver un emploi » ainsi que la création d’un tribunal de sécurité sociale parce que :
1. Ces dispositions vont appauvrir des secteurs économiques entiers de notre pays en plus de pénaliser les travailleurs saisonniers et les travailleurs en régions;

2. Ces mesures n’améliorent pas l’accessibilité à l’assurance-emploi ni la concordance entre les compétences des travailleurs et les postes vacants.

Nous, soussignés, citoyens du Canada, demandons au gouvernement du Canada

d’abroger les dispositions législatives mentionnées ci-haut de la Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 29 mars 2012 et mettant en œuvre d’autres mesures (ancien projet de loi C-38) sans aucun délai. 

OBJECTIF : 0 signatures

Allez-vous signer?


435 réactions

  • C’est inacceptable de traiter les chômeurs et les travailleurs saisonniers de cette façon.
  • voler l’argent aux employeurs et travailleurs pour ensuite piger dans la caisse a leurs propre fin.
  • Signez la pétition: Les conservateurs doivent cesser leurs attaques contre les sans-emplois