Les attaques contre les travailleurs et travailleuses doivent cesser!

travailleurs_et_travailleuses.jpg

Depuis qu’il a été élu, le gouvernement de Stephen Harper a le mouvement des travailleurs dans son collimateur. Selon lui, on bâtit une économie solide avec des emplois mal rémunérés et en mettant les travailleurs et travailleuses à la merci de leurs employeurs.  Il ne suffit que de se rappeler :

-       Du saccage de l’assurance-emploi qui a limité drastiquement l’accès aux prestations.

-       De la réforme du programme pour les travailleurs migrants temporaires qui a limité la durée de leur permis à 4 ans.

-       Du projet de loi C-377 qui oblige les syndicats à dévoiler publiquement l’usage de leurs fonds.

-       Du projet de loi C-525 qui vise à restreindre la capacité des travailleurs-euses à s’organiser et se doter d’un syndicat.

-       De la perte de 400 000 emplois dans le secteur manufacturier.

Sans oublier le conflit de travail du Canadien Pacifique l’hiver dernier qui est passé à deux doigts d’une loi spéciale pour obliger les employés à retourner au travail. Les conservateurs ont la fâcheuse tendance de faire taire les travailleurs et travailleuses en limitant leurs droits d’association et de grève. 

Les attaques contre les travailleurs et travailleuses doivent cesser!

Le gouvernement conservateur doit cesser ses attaques contre les travailleurs et travailleuses. Appuyez Alexandre Boulerice, porte-parole officiel en matière de travail, dans ses démarches pour défendre le droit de choisir librement et sans entrave l'adhésion à un syndicat.

Il faut s'opposer à toutes tentatives de modifier, unilatéralement et sans consultation préalable, le code canadien du travail et une diminution des conditions de vie et de travail. 

Il est primordial que les citoyens reçoivent un soutien adéquat lors d'une perte d'emploi. 

Joignez votre voix à la nôtre et ensemble, nous pourrons faire les choses autrement. 

6 122 SIGNATURES
OBJECTIF : 10 000 signatures

Allez-vous signer?


3107 réactions