Le NPD renforcera le secteur manufacturier grâce à un nouveau crédit d’impôt à l’innovation

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, continue de promouvoir son plan pour relancer le secteur manufacturier, les petites entreprises et la création d’emplois. Mercredi, dans le cadre de sa campagne pour le changement, il a dénoncé l’échec du plan de Stephen Harper qui a entraîné la perte de 400 000 emplois manufacturiers. 

«Les entreprises canadiennes sont des chefs de file en matière de recherche et d’innovation. On n’a qu’à penser au développement de technologies ou à la production de nouveaux types de carburants, a souligné Thomas Mulcair. Notre crédit d’impôt favorisera la recherche et le développement de pointe et stimulera l’investissement, la création d’emplois et la croissance économique.»

Le crédit d’impôt à l’innovation du NPD permettra aux entreprises admissibles et innovatrices du secteur manufacturier d’économiser 40 millions $ par année et ainsi, d’investir encore davantage.   

«Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Des milliers d’emplois manufacturiers sont disparus et le Canada est retombé en récession, a ajouté Thomas Mulcair. Le NPD a un plan pour créer des emplois manufacturiers et aider les petites entreprises du Canada. »

«Sciencetech conçoit et produit des instruments de spectroscopie optique ici, au Canada, depuis 1985, a ajouté Thomas Mulcair. Les entreprises innovatrices comme Sciencetech créent la majorité des nouveaux emplois au Canada. Notre plan les aidera à croître et à prospérer.»

Thomas Mulcair a déjà annoncé qu’un gouvernement du NPD réduira le taux d’imposition des petites entreprises de 11 à 9 %, en commençant dès notre élection, dans le but de favoriser la création d’emplois et la croissance économique. 

Le 19 octobre, les électeurs de London et de partout au Canada auront un choix clair : quatre années de plus sous Stephen Harper ou le plan du NPD pour du changement à Ottawa.