Le NPD et son chef ont-ils le français à cœur?

Réponse:

Le NPD s’est fait un devoir de faire la promotion du français à la Chambre des communes. Après que le gouvernement conservateur eut nommé un Vérificateur général unilingue anglophone, le NPD a déposé et fait adopter un projet de loi pour forcer le gouvernement fédéral à embaucher des agents du parlement bilingues. Nous avons aussi déposé un projet de loi pour compléter les effets de la loi 101 au Québec, pour que les employés de juridiction fédérale puissent aussi travailler en français. Le NPD a également déposé un projet de loi pour que les juges de la Cour Suprême soient bilingues. Finalement, notre chef Thomas Mulcair s’est positionné contre les écoles passerelles, pour empêcher de contourner la loi 101. Ceux qui disent que Thomas Mulcair n'a pas le français à coeur omettent toujours de dire qu'il a travaillé pour le Conseil supérieur de la langue française.