Moi, j'ai choisi mon camp: lutter contre le cynisme et pour un vrai changement.

Au cours d’une assemblée de cuisine lundi soir dernier, plusieurs citoyens m’ont avoué que le cynisme ambiant en politique les repoussait. Malheureusement, je n’étais pas surpris! 

Je suis bien placé pour les comprendre. Dans mon métier, on a deux choix. On peut soit lutter contre le cynisme en proposant des politiques concrètes pour répondre aux besoins de la population, soit l’alimenter en posant des gestes qui renforcent la perception des gens. Visiblement Justin Trudeau et les libéraux ont choisi la deuxième option en acceptant dans leur rang la députée conservatrice Eve Adams et son conjoint Dimitri Soudas.

Assemblee_cuisine_MaDo_.jpg

Lundi matin, une députée conservatrice a soudainement décidé de changer d’allégeance, faisant fi des politiques qu’elle défend depuis son élection en 2011, sous la bannière conservatrice, pour rejoindre les libéraux de Justin Trudeau. Eve Adams a voté pour le retrait du Canada du protocole de Kyoto, pour les compressions à Radio-Canada, pour le démantèlement des évaluations environnementales, contre la protection des services postaux, pour le démantèlement du régime d’assurance-emploi et j’en passe. Mais là, Eve Adams n’en peut plus et pour une question de principe, veut-elle nous faire croire [!!!]. Si seulement elle avait eu des principes pendant toutes ces années où elle était membre du parti au pouvoir, mais non, elle vient de découvrir ses principes après le rejet de sa candidature par le parti conservateur.

Ce n’est pas tout. Non seulement Eve Adams a rejoint les rangs du parti libéral, mais en plus son fiancé, Dimitri Soudas, est inclus dans le « deal ». Dimitri Soudas c’est le chef d’orchestre des basses œuvres du parti conservateur pendant de nombreuses années. J'ai d'ailleurs posé de nombreuses questions en Chambre sur certaines de ces magouilles. C’est aussi celui contre qui pèsent des soupçons de manigances électorales dans la circonscription où sa fiancée voulait se faire élire et qui lui a coûté son poste de directeur du parti conservateur. Le voilà maintenant au parti libéral, ce parti qui nous vante les vertus de faire de la politique autrement...

En conférence de presse, Adams versait des larmes de crocodile, disant qu’elle n’en pouvait plus de l’approche méprisante et de l’intimidation des conservateurs. Bien d’accord, mais comment peut-on tenir ce discours quand on a contribué personnellement à mettre en place cette culture et que son conjoint a élaboré des pans entiers de cette stratégie conservatrice? Justin Trudeau nous présentait sa nouvelle recrue hier en la couvrant d’éloges. En l’écoutant, plusieurs journalistes, chroniqueurs, mais également des militants libéraux et des citoyens ont levé les yeux au ciel. Après ça, il ne faut pas s’étonner que les gens soient cyniques et désabusés par le monde politique.

L’optimisme est meilleur que le désespoir

Malgré tous ces déboires, je reste convaincu que ma place est en politique avec les gens de ma communauté. En discutant avec les personnes présentes à l’assemblée de cuisine, j’ai entendu des jeunes gens inspirants qui rêvent tout simplement d’un monde meilleur… tout comme je fais depuis mon adolescence. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité de faire entendre leur voix en tant que député et j’en suis fier. Nous avons la chance de vivre dans un pays où nous pouvons provoquer le changement en travaillant ensemble. Je vous l’avoue, j’ai choisi mon camp depuis longtemps. J'ai choisi de travailler au côté des travailleurs et travailleuses, des familles de la classe moyenne qui veulent changer les choses. Je suis certain que nous y arriverons ensemble. 

Lorsque vous vous sentez dépassé par des évènements comme celui de cette semaine, rappelez-vous ces mots de Jack : « L’amour est cent fois meilleur que la haine. L’espoir est meilleur que la peur. L’optimisme est meilleur que le désespoir. Alors, aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde! » 

Si vous voulez organiser une assemblée et que je vienne faire un tour pour parler de politique et de comment améliorer notre communauté, vous pouvez le faire ici: http://www.jappuie-boulerice.org/organiser_assemblee_de_cuisine

Alexandre Boulerice, Député NPD de Rosemont - La Petite-Patrie