Arrêtez de payer pour payer!

payer-pour-payer.jpg

Vous avez peut-être remarqué que, depuis peu, de nouveaux frais sont apparus sur vos factures mensuelles. De nombreux fournisseurs de services téléphoniques, Internet, télévisuels et autres ont décidé de vous facturer des frais additionnels pour continuer à recevoir votre facture mensuelle par la poste.

Vous êtes un client irréprochable qui a toujours reçu ses factures par la poste, mais il vous faut désormais payer pour cela. Vous êtes donc contraint de payer des frais pour recevoir votre facture afin de la payer. On vous demande donc de payer pour payer!

Les principales victimes de ces « frais à payer pour payer » sont les aînés, qui n’ont pas accès à Internet, ou ne se sentent pas suffisamment à l’aise pour effectuer des transactions en ligne, ainsi que les familles canadiennes qui éprouvent déjà des difficultés à payer leurs factures.

Si ces fournisseurs de services veulent véritablement réduire le nombre de factures imprimées, il leur suffit d’offrir un rabais à ceux qui utilisent la facturation en ligne, plutôt que de pénaliser ceux pour qui une telle transition s’avère difficile.

C’est une tactique qui n’a en fait d’autre but que d’engranger des millions de dollars, et cela, aux frais des aînés canadiens qui ont besoin de recevoir une facture par la poste.

Le NPD demande au gouvernement conservateur, et à tous ses organismes, de prendre des mesures afin de mettre fin à cette arnaque et d’interdire les « frais à payer pour payer ».

MISE À JOUR : Grâce à votre appui, nous avons réussi à faire en sorte que Stephen Harper s'engage à mettre fin à l’arnaque des frais d'envoi des factures papier. Nous devons maintenant nous assurer qu’il tienne sa promesse. Maintenez la pression en signant la pétition!

Pétition présentée à la Chambre des communes

ATTENDU QUE :

  • De nombreux fournisseurs de services téléphoniques, Internet, télévisuels et bancaires ont imposé de nouveaux « frais pour payer » aux consommateurs qui continuent à recevoir leurs factures mensuelles par la poste;
  • Ces frais font que les consommateurs doivent payer un supplément afin de pouvoir payer leurs factures;
  • Les principales victimes de ces « frais à payer pour payer » sont les aînés, qui n’ont pas accès à Internet, ou ne se sentent pas suffisamment à l’aise pour effectuer des transactions en ligne, ainsi que les familles canadiennes qui éprouvent déjà des difficultés à payer leurs factures;
  • Les consommateurs qui utilisent la facturation en ligne ne se voient pas rembourser les économies qu’ils permettent;

NOUS, SOUSSIGNÉS, demandons au gouvernement du Canada, à ses agences et ministères, de prendre les mesures en leur pouvoir et relevant de leurs compétences,afin d’interdire ces frais imposés aux consommateurs qui reçoivent leurs factures ou leurs états de compte par la poste.

Allez-vous signer?


6 réactions